La voie est Libre (ça coule de Source)

Quelle que soit l’utilité que vous ayez de votre ordinateur, il y a de très fortes chances que vous utilisiez soit Windows (98, vista, Seven, 8, 10), soit Mac OS X. Le choix ne semble pouvoir se faire qu’entre les produits de Microsoft ou ceux d’Apple, mais c’est une fausse dichotomie.

Un troisième choix, bien plus vaste et entièrement libre de droits, existe, s’améliore et s’étend chaque jour : les logiciels open source[1]. Les noms de Linux et Ubuntu vous sont peut-être familiers, mais la liste non-exhaustive de systèmes d’exploitation[2] libres en contient bien davantage !

De plus, de très nombreux logiciels trouvent leur homologue libre ; par exemple la suite Microsoft Office devient Libre Office, Adobe Photoshop devient Gimp2, Illustrator devient Inkscape, les produits Google deviennent Framasoft,… Et cette réalité touche à de plus en plus de domaines et de services, spécialisés ou non.

Alors pourquoi une solution équivalente au marché (si pas meilleure), en constante amélioration et entièrement gratuite, ne parvient-elle pas à s’imposer dans le quotidien de la majorité des utilisateurs d’ordinateurs ?

Certes, la plupart des machines sont vendues avec Windows ou Mac OS X préinstallé. On a plus facilement sous la main un « expert » sachant bidouiller sur ces derniers que sur GNU/Linux, soit. On a l’habitude, et puis voilà…

Cependant nous nous sommes lancés au R.A.T. et possédons désormais deux machines qui tournent, mieux que jamais, sur Ubuntu 17.04. Étant néophyte, je me suis tourné vers la communauté bruxelloise, BxLUG, très active dans la propagation de l’open source. J’ai trouvé auprès d’eux l’aide et le soutien nécessaires, et de telles communautés existent de par le monde.

Les grandes marques offrent un certain « confort » rassurant et ce, au-delà de l’informatique. Mais quand l’alternative idéale s’offre à nous, n’est-ce pas simplement la peur qui nous retient ? Celle de l’inconnu, celle du changement…?

 

 

Par Bryce Vandystadt

 

[1] La désignation open source, ou « code source ouvert », s’applique aux logiciels (et s’étend maintenant aux œuvres de l’esprit) dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés. Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d’une collaboration entre programmeurs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

[2] Un système d’exploitation (souvent appelé OS – de l’anglais Operating System) est un ensemble de programmes qui dirige l’utilisation des ressources d’un ordinateur par des logiciels applicatifs. Un système d’exploitation apporte commodité, efficacité et capacité d’évolution, permettant d’introduire de nouvelles fonctions et du nouveau matériel sans remettre en cause les logiciels.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d%27exploitation