λόγος, lógos, \lo.ɡos\

Le précédent logo du Réseau d’Aide aux Toxicomanes avait, au moment de sa création, un sens provocateur et engagé. Le choix d’utiliser l’animal correspondant à son acronyme, considérant le contexte, était à la fois percutant et maladroit ; le rat n’est pas le mammifère inspirant le plus la sympathie. L’institution s’étant développée durant plus de vingt ans, certaines batailles étant remportées, il est donc apparu nécessaire de choisir un nouveau logo mettant d’avantage l’accent sur la notion de liaison, de réseau[1]. Après différentes recherches et propositions, le choix s’est arrêté sur le logo que vous pouvez désormais voir un peu partout (site, courriers,…).

Pour une asbl dont le travail clinique s’effectue dans la discrétion, la question de la visibilité peut vite poser problème. Comment promouvoir nos services sans risquer de compromettre cette discrétion ? De plus, le R.A.T. s’adresse à différents publics ; d’une part les UPDA, d’autre part les intervenants de première ligne et enfin les médecins généralistes – et propose différents services. Tout cela peut parfois rendre la compréhension de notre activité difficile.

C’est pourquoi le R.A.T. présente ses Recherches et Articles Trimestriels, espérant par ce biais rendre plus accessible son travail, susciter la curiosité et créer autour de ce rendez-vous ponctuel des échanges, des réflexions, voire des projets.

 

[1] Logo : sens et charte

 

Par Bryce Vandystadt