Module MG 2018 : Usages problématiques d’alcool et de drogues

Le Réseau d’Aide aux Toxicomanes vous propose sa formation à l’usage des médecins généralistes, travaillant seuls ou en équipe, désireux d’améliorer leur confort de travail avec ces patients réputés difficiles.

USAGES PROBLÉMATIQUES D’ALCOOL ET DE DROGUES
Les dépister, les comprendre, les accompagner, les traiter, chez nos patients. 

Nos pratiques quotidiennes nous amènent à rencontrer bien souvent des patients usagers de drogues diverses, qu’elles soient légales comme l’alcool, le tabac ou les médicaments, qu’elles soient tolérées et appelées récréatives comme le cannabis ou les dérivés de l’XTC, ou franchement interdites comme l’héroïne ou la cocaïne, ou encore qu’elles soient plus sournoises et se cachent sous les images socialement mieux acceptées de l’addiction au travail, au jeu, au sexe, etc.
S’outiller, se former dans ces domaines devient une nécessité pour le travail quotidien.
Les praticiens du R.A.T. ont acquis dans le domaine des addictions, et tout particulièrement des suivis de patients toxicomanes dans le contexte de la médecine générale, des connaissances et une expertise importantes. C’est au partage de notre recherche et de notre réflexion dans ces domaines que nous vous convions à ce module de formation.

Infos pratiques
Dates: 19 févr., 12 mars, 16 avr., 28 mai, 18 juin, 17 sept., 15 oct., 19 nov., 17 déc. 2018
Horaire: Le lundi soir de 20h30 à 22h30
Lieu: R.A.T., 17 rue de la Victoire – 1060 Bruxelles
Tarifs: 150 €/participant
Inscriptions: par mail à ratformation@gmail.com
Télécharger le programme : Module MG 2018
Formateurs
-Dr Claire Remy (médecin généraliste, psychanalyste, anthropologue, membre fondateur du R.A.T.)
-Frédérique Cox (assistante sociale au R.A.T.)
-Dr Michel Roland (médecin généraliste, professeur ULB, fondateur de maisons médicales et président de Médecins du Monde)
Contenu
Les séances s’organisent selon le canevas suivant, adapté en fonction des besoins et des thèmes :
• Un temps de mise en commun des savoirs et des expériences cliniques des participants du groupe
• Un temps de retour sur nos présupposés à propos du thème
• Un exposé par un collègue averti qui organisera son intervention autour des questions soulevées par le groupe
• Un temps de mise en commun et d’élaboration autour des attitudes thérapeutiques potentielles parmi lesquelles chacun aura ensuite l’occasion de choisir celle qui lui semble le mieux lui convenir.
Ces modalités de travail impliquent une régularité de la présence des participants, afin de construire et de maintenir la stabilité et la confiance au sein du groupe, garantie d’une élaboration authentique.